___ Du printemps vers plus tard ___

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche, 23 mai 2010

Il restait 5 kms à faire.



Il restait 5 kms à faire.

statue très évocatrice, dans l'esprit. Je désirais, après toute cette marche presque solitaire, arriver seul, m'approprier ce moment singulier.
Je me suis levé à 4h30, et ai marché dès 5h et quelques vers S et la cathédrale. Oui, c'est vrai, Sant Iago s'efface devant l'acte qui se clôt.
J'ai marché, seul, dans la nuit éclairée des néons des rues, vers mon ultime but, en pleurant.
De joie.
De faire mémoire des mois qui ont précédé, des deux mois de marche.



représentation du but au tout petit matin Aussi de vous tous dont j'ai dit que je vous prends avec moi pour ces derniers pas de ce voyage, autant extérieur, qu'intérieur.
Je suis entré à 7 heures dans la cathédrale, et maintenant, j'attends dans une longue file qu'ouvre l'office des pèlerins qui délivre (!!!), la crédentiale.
Ensuite, je poserai mon sac à l'hôtel, ôterai mes chaussures, et chaussé plus léger, irai à la messe des pèlerins.


J'honorerai mes chaussures, la vendeuse qui me les a vendu, mes bâtons, et les laisserai ici.
Elles ont bien fait leur office, je les remercie.
Et puis, ..... Je ne sais pas...
Merci à vous tous.
Sans doute d'autres billets d'ici mardi où je repars.
A bientôt.

Aimé

faire-part d'arrivée

Aimé est arrivé ce matin, dimanche, à Santiago, devant la cathédrale à 6h45, ému et heureux ;
La famille, les amis, les voisins, et tous les frères et sœurs de la grande famille humaine, qui l'ont accompagné, sont heureux. ...et moi, beaucoup... Martine

- page 2 de 31 -